Steli

Le STELI est un protocole de suivi des odonates (libellules).

Il consiste en plusieurs relevés réalisés sur un transect donné, et répété plusieurs fois dans la saison à des conditions météorologiques favorables pour les insectes. Le détail du protocole est disponible en ligne sur le site de la Socitété Française d'Odonatologie (SFO). Ce suivi permet d'évaluer les fluctuations démographiques de certaines espèces d'odonates grâce à une analyse statistique des données. Il permet également de découvrir de nouvelles espèces, comme celà a été le cas sur le site ornithologique des cinq tailles, où 2 nouvelles espèces ont déjà été découvertes depuis la mise en place du suivi en 2011.

La détermination des libellules peut être effectuée en main, lorsque l'on parvient à les capturer, ce qui n'est pas toujours facile car ce sont d'excellentes voltigeuses. Il est également possible de reconnaître certaines espèces de libellule à vue, ou à l'aide d'une paire de jumelles.

En complément de la détermination des adultes (ou "imagos") seuls capables de voler, il est également possible de déterminer les larves ou les exuvies (enveloppe de kératine abandonnée par la libellule lors de l'émergeance*).

* Passage de l'insecte sous forme de larve et vivant dans le milieu aquatique à l'adulte volant vivant à l'air libre. La larve sort de l'eau, s'accroche à un support et s'immobilise. La carapace de la larve se fend sur le dos, et la libellule en sort, les ailes frippées et le corp mou. Grâce à une pression interne constituée par l'hémolymphe, la libellule parvient à tendre ses ailes traversées d'une multitude de petits vaisseaux (dont la disposition souvent propre à chaque espèce, peut être un critère de détermination).

Les caractères morphologiques des larves sont différents pour chaque espèces, ce qui permet leur détermination. La détermination des exuvies s'effectue à l'aide d'une loupe binoculaire et d'une clef de détermination. Une formation préalable est nécessaire pour y parvenir car celà nécessite un minimum de pratique pour ne pas se tromper. La détermination des exuvies apporte des informations sur la reproduction des espèces au sein du site ornithologique des cinq tailles. En effet, la libellule pouvant voler, l'apercevoir ne signifie par forcément qu'elle est née sur le site, d'autant que certaines espèces sont de grandes voyageuses et d'autres ont des moeurs qui ne facilite pas leur détection car elles évoluent dans la canopée. Receuillir et déterminer les exuvies permet de connaître quelles sont les mares favorables à la reproduction des libellules (qui attirent les adultes) et à la survie des larves. En effet, certaines mares présentent un caractère favorable pour les libellules adultes qui viennent y pondre, mais les larves ne parviennent pas jusqu'à l'émergeance (manque de nourriture, prédation, assèchement, pollution, etc...). C'est le thème d'un suivi mis en place cette année par une autre élève de BTS GPN en contrat d'apprentissage au Conseil Général du Nord au sein de la Brigade des gardes départementaux du secteur de Lille, Marie NOCUS. Son suivi a été élaboré avec l'aide de Cédric VANAPPELGHEM, spécialiste des odonates.